Cérémonie du 11 novembre 2019

11nov2019 400px

La cérémonie du 11 novembre s'est déroulée au Monument aux Morts de Francheville. Après l'hommage aux morts pour la France et le discours du ministre lu par Mr le maire, les nombreuses personnes présentes ont pu écouter les enfants du village interpréter la chanson de Craonne, choisie par leur instituteur.
Voici pourquoi :

"Durant la 1ère Guerre Mondiale, de nombreuses chansons populaires ont été reprises, transformées ou inventées par les soldats.
Guerrières et patriotiques, elles permettaient de se motiver. Plus amusantes, elles servaient à se changer les idées tandis que d’autres, contestataires, remettaient en cause le bien-fondé de la guerre ou des stratégies employées.
Les plus connues sont la « Madelon », « Ma p’tite mimi, ma p’tite mimi, ma mitrailleuse » et la chanson de Craonne.
Craonne est un petit village du département de l’Aisne, à proximité des combats particulièrement meurtriers du « Chemin des Dames » : 35 000 morts en une semaine en avril 1917, 300 000 en tout.
La chanson de Craonne, anonyme, fut reprise par les soldats en 1917 durant les mutineries (plus de 50 mutins exécutés par le Maréchal Pétain). Elle fut interdite de diffusion jusqu’en 1974.
Nous nous sommes demandés en classe, si cette chanson contestataire avait sa place dans une cérémonie rendant hommage aux soldats ayant donné leur vie pour la France, puisqu’elle appelle à la grève et justifie les mutineries, tout en opposant (de manière grossie pour les besoins de la chanson), l’opposition entre des civils protégés à l’arrière et des soldats risquant leur vie dans les tranchées. Cependant, cette chanson traduit la réalité (mutineries nombreuses, dureté des combats, stratégies militaires réellement discutables) et a été entonnée par des soldats qui avaient été héroïques lors des combats précédents.
C’est pourquoi il est légitime de leur rendre également hommage, ainsi qu’à tous les soldats par le biais de cette chanson.

M. Ménécier, directeur d l’Ecole de Darois"

Télécharger les paroles de la chancon de Craonne ici pictoPDF